IMG_2693 copy

Le Yukon

Bienvenue au pays des grizzlis, des lacs infinis et des montagnes majestueuses !

Nous nous excusons pour cette irrégularité dans nos posts mais nous préférerions avoir clos le chapitre Yukon et être arrivés à San Francisco pour enfin poster notre article…

Nous avons donc vécu, durant  ces 15 derniers jours, au Yukon (état le plus à l’ouest et au nord du Canada), avec des moments d’une intensité rare et de nature très diverse… Paysages à couper le souffle , rencontres insolites et enrichissantes, un quotidien rythmé par le hasard et les activités originales. Bref, ce fût le pied (et même s’il faisait froid d’abord !!)

2 jours au ranch d’Alayuk

Mais que nous sommes beaux ! ;) Avant de partir à l’assaut des routes du Yukon, nous avons réservé dans le ranch « Alayuk » (à 20km au sud-est de la ville principale du Yukon ; Whitehorse) pour 2 jours de randonnée en chiens de traineaux. Chacun notre propre attelage de 4 chiens et nous suivons la guide… sensations fortes garanties ! Glisser à travers la forêt, sur des lacs gelés (!!!), les saucisses grillés du pic-nic avec tous les chiens-chiens autour plus adorables (et tous surexcités car ils adorent courrir !) les uns que les autres, les gamelles dans la neige et le traineau qui continue sans toi (oui oui nous y avons eu droit tous les deux !)…

Après, il faut le dire, l’hiver au Yukon est vraiment la basse saison (nous nous sommes un peu sentis seuls parfois…), les activités proposées sont pratiquement toutes des activités d’été… sauf le chien de traineau ! Alors autant en profiter !! Et nous avons été très bien accueillis par Gilles et Marcelle (lui est québécois, elle est suisse, ça parlait donc beaucoup français…), un sympathique couple de sexagénaires à fond dans leur passion pour les chiens et les courses.

Sur la route avec Buck !

Nous avons donc radicalement changé de moyen de transport à partir du lendemain matin. Nous avons récupéré un bébé de 5m de long, 3m20 de haut et de 3 tonnes : Notre truck-camping-car ! Même pas peur… L’apprentissage de la conduite de cette voiture (si si, en Amérique du nord il rentre dans la catégorie « Voitures ») s’est faites sans trop de problèmes et après s’être renseignés à l’office du tourisme pour préparer notre itinéraire, nous avons passé notre première nuit dans la foret du côté de Whitehorse.

Au petit matin, nous filons (à 25 kmh de moyenne pour cause de neige et de verglas) sur Haines Junction direction le parc du Kluane avec ses paysages montagneux hallucinants bordés d’immenses lacs gelés, où nous passons la nuit dans une station-service ouverte 24/24 car seul arrêt possible des Truckers..

Le lendemain, nous suivons l’Alaska Road et nous arrêtons à Destruction Bay (petite bourgade de 80 habitants…) pour 3 nuits. Nous n’avions pas prévu d’y rester aussi longtemps mais la joyeuse bande du Motel – Station service – Bar nous a donné envie d’y séjourner bien plus que prévu. Nous avons eu droit le premier soir à une aurore boréale depuis la fenêtre de notre ami Buck !

Nous faisons un aller-retour à Beaver Creek, dernière ville à l’ouest du Canada et revenons une dernière nuit à Destruction Bay.

Nous repartons en sens inverse et prenons à Haines Junction la direction Sud de l’Alaska Road pour rejoindre le port de Haines en Alaska. Cette partie de la route est marquée par la traversée de la Haines Pass à 3000m d’altitude… Le paysage n’est que blancheur et relief. Impression constante de plonger dans les nuages et un seul véhicule croisé sur 280 km.

Après une courte nuit à Haines, nous prenons le Ferry pour Skagway. Ville à l’histoire riche mais au présent très touristique. Nous étions sur place à moins de 15 jours du début de la saison touristique et mis à part nous, la seule activité se résumait au ouvriers astiquant les façades des magasins et restaurants et installant les panneaux publicitaires pour les excursions.

Après avoir trouvé la seule laverie de la ville nous repartons pour repasser la frontière, cette fois-ci direction Canada. Le préposé Canadien est d’une légèreté frappante en comparaison de son homologue américain…

Nous passons la nuit à Atlin au bord du lac du même nom mais n’en voyons pas grand chose à cause d’un brouillard à couper au couteau. La ville étant un peu morte à ce moment de l’année, nous décidons de retourner un peu plus tôt à la « ville » pour nos derniers jours : Go back to Whitehorse !

Après avoir rendu notre ami Buck à ses propriétaires. Une petite visite culturelle s’imposait. La maison des premières nations étant fermée pour cause de long week end de Pâques nous avons décidé que la culture c’est au final du « solide » qui peut devenir « liquide » et avons visité la micro-brasserie locale « Yukon Brewery » ! Visite sympa, dégustation plus que sympa et vraie révélation gustative car au pays des bières à l’américaine (coupées à l’eau et insipides…) les Yukon beers sont excellentes.

Nous passons la soirée dans les deux seuls endroits animés de Whitehorse. Le « Town and Mountain Bar » et Le « Dirty Northern » qui ,si vous y passez un jour, vaut le détour pour ses cocktails ;).

Fléchettes, randonnées au pays des ours et poses devant l’objectif : Nos activités au Yukon !

Vous avez donc un petit aperçu de nos activités pendant ces 10 jours en RV. Beaucoup de petites randonnées à parler fort et à écouler tout le répertoire des chansons de notre enfance… En effet, il est plus que recommandé de faire du bruit car dès que nous partons marcher dans la nature, nous sommes sur le territoire de l’OURS et la majorité des cas où les grizzlis attaquent sont lorsqu’ils tombent sur nous par surprise et prennent peur. Il faut donc se faire entendre afin que l’ours nous repère de loin et s’éloigne d’autant… Alors non, nous n’en avons pas vus (un peu trop tôt pour la saison, ils sortaient à peine de leur hibernation), mais nous avons aperçu des traces de pattes dans la neige et n’avons pas fait les fiers… Par contre, nous avons tout de même vu de très beaux aigles !

Et lorsque nous en avions marre d’admirer la vue splendide sur les lacs gelées et/ou  les montagnes du Kluane, comme vous pouvez le voir, nous nous prenions en photo… chacun son trip ! ;)

Pour notre dernier jour, nous avons continué de faire les aventuriers et plutôt que de prendre le bus (bouhhhh pour les nuuuuls), nous avons marché pendant 1h avec nos gros sacs sur le dos jusqu’à l’aéroport : embarquement et vol direction Vancouver pour une dernière nuit chez Didi et Birk.

Ensuite, direction San Francisco !

18 réflexions sur “ Le Yukon ”

  1. C’est moi où il n’y a pas de photo de l’aurore boréale???
    Quoiqu’il en soit, c’est top de vous suivre, je valide l’idée du blog, l’impression d’être en vacances aussi et maintenant très envie de voir ce bout du bout du monde :)
    Bonne route!!!

  2. HUGE pleasure reading about your trip! Keep it up and on … David = you must have been happy walking around in all that snow! … and obviously, you’re better at darts than at musical chairs! (:o)))) Take care.

    1. Thanks a lot Mister M.

      I’m definitely better at darts because my sense of the rhythm is a pure fiction :)

      Hope U’re all right

  3. La photo dans la foret, (lower dewey lake) est ma favorite, on s’y croirait et on sent bien l’ours qui peut débarquer a n’importe quel moment. Keep enjoying :)

    1. Merci lofra ! le mélange entre le peu de neige qu’il restait, la glace et la profusion de verdure donnait un aspect assez enchanté à l’endroit !

  4. Hey cool les gars !! Belles images encore ! les paysages, les baraques,… et trop mimi ces chiens . Mais comme dirait Gilles, c’est toujours pas sauvage tout çà .
    Mais avec une binouze dans la main gauche et une flèchette dans la Droite ; les Ours et les Loups… savaient à qui ils avaient à faire … LOL
    Thks for sharing anyway !!! keep posting « ASAC » guys !!!
    Gros bsx !!!

    1. C’est Nous les éléments sauvages Dad ! Avec tout le bruit que l’on faisait en chantant et parlant fort si il y’avait un seul ours à un kilomètre à la ronde il se serait fait la malle depuis un moment.. Mais pour rassasier votre soif d’animaux sauvages à toi et Gilles attendez notre post de San Fransisco.. On a trouvé de l’authentique !

    1. C’est Dav bien sûr ! La deuxième fois il a même gagné 3 fois d’affilée et m’a obligé à l’appeler « Master » pendant 24h… Venez me sauveeeeeeeeer !!!!
      Marion

  5. Petites suggestions la Nouvelle Orleans de la part d’une collègue….

    Le Po’Boy (le sandwich du coin…), Bourbons street de jour et de nuit et Oak’Alley plantation (une superbe maison (celle de Nord-Sud, la série des années 80-90) avec une allée de pecan trees… )

  6. Bravo pour les photos !
    Un peu auto-centrées … mais, bon !
    Super, j’ai vu des bêêêtes !!! c’était des chiens, OK ! c’est déjà cela !
    Pas d’ours ? c’est nul !
    Bon à Sisco, il faudrait trouver, je ne sais pas, moi : des écureuils, des rats ?
    Biz

    1. Ok promis, la prochaine fois on prend des passants et… des rats ! ;)
      Nous sommes au 21e siècle et les gens aiment de moins en moins se faire prendre en photo par des inconnus pour se retrouver on ne sait pas trop où sur le net… donc désolés d’être les seuls sujets humains de nos photos !
      Marion

      1. On est au XXI ième siècle ???
        Non !!!
        C’est pour cela que j’avais du mal à voir les photos sur mon minitel
        Bon !
        Alors OK pour les passants … de dos !
        mais les bêtes : de face !
        Biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>