Couverture Philippines

L’île de Palawan aux Philippines : notre petite étape asiatique

Nous voici arrivés à l’une de nos destination « soleil » avec (et de manière non exhaustive) : îles paradisiaques, lagons, hôtels magnifiques, massages pas chers, virées et fous rires en moto, cocktails en bord de plage sur fond de Bob Marley et longs trajets en bus ! (Bon et un peu de pluie aussi mais c’était normal vu la saison…)

Nous ne restons qu’une nuit et une demi-journée à Manille (une capitale étouffante et ne nécessitant pas de s’y attarder) pour prendre un vol vers notre destination choisie : L’île de Palawan.

Nous passons trois jours dans la ville principale de Puerto Princesa dans un superbe hôtel intimiste (L’Hibiscus Garden) et nous habituons tout doucement à ce pays : les prix à négocier ferme, les taxis locaux (des tricycles), les visites organisées bondées de touristes chinois qui ne savent pas nager et se prennent tout le temps en photo (certes tout ceci est très cliché et pas forcément très gentil, mais c’est pourtant ce que nous avons pu observer Dav et moi), les karaokés du soir… Nous apprécions beaucoup mais il est temps que nous nous éloignions de toute cette agitation car nous ne sommes vraiment pas faits pour demeurer trop longtemps au milieu des touristes !

Cap donc sur notre deuxième hôtel, le Secret Paradise Ressort à Port Barton : une petite dizaine de lodges tous mignons bordant une longue plage et le tout dans un lieu caché car accessible uniquement par bateau ! Alors c’est sûr qu’il faut le mériter, 5h de bus sur des mi-routes/mi-pistes et 1h30 de barque améliorée avec malheureusement beaucoup de houle ce jour-là ! Résultat : on était trempé comme des soupes et mon ventre a continué de danser la samba longtemps après notre accostage…

Mais qu’est-ce que ça valait le coup : trois jours en pleine nature et en tout petit comité (on devait être maxi 8 clients) avec notre grande plage à nous et nos petits déj/parties d’échec, nos apéros/billards, nos sorties snorkeling, nos lectures/bronzettes…

Après un retour moins chaotique (où nous sympathisons avec un couple de voyageurs suisses), c’est reparti pour au moins 7h de bus direction la fameuse plage d’El Nido tout au Nord de l’île. Pour la petite histoire : le bus ne payait pas de mine mais il était au final équipé du wifi et d’une télé passant les dernières sorties du cinéma philippin ! Un grand moment… ;)

Après 15 minutes de marche sous une pluie torrentielle (oui, nous nous sommes rendus compte un peu tard que l’hôtel était uniquement accessible à pied par un charmant petit chemin sinueux depuis le centre ville), nous logeons dans notre dernier hôtel, l’Angel Nido Ressort. Les soirées sont ici très roots et tous les bars proposent des petits concerts en bord de plage.

Mais le plus important est l’Archipel des Bacuit qui se situe en face du village d’El Nido : un lieu paradisiaque qui, heureusement, n’est pas encore aussi connu et pris d’assaut par les touristes que certaines plages de Thaïlande par exemple.

Grâce aux conseils d’un couple philippin/californien rencontré à Puerto Princesa, nous avons ainsi réussi à louer pour la journée une barque pour nous tous seuls et pour pas trop cher afin de faire le tour d’une partie des îles et lagons de l’archipel. Nous faisons ainsi la connaissance du Captain Jones et de son fils, fiers de leur bateau et de nous faire découvrir les splendeurs de leur île.

C’était tout simplement génial. Nous avions eu la bonne idée de partir tôt le matin afin d’accoster sur chaque île avant le flot des touristes des tours organisés. À nous les fonds-marins cristallins, le Secret lagoon, le Small lagoon, la plage des Seven commandos et le Big lagoon dans lequel nous nous sommes arrêtés pour déguster un succulent et copieux barbecue préparé par notre Captain et composé de poisson, poulet et proc grillé accompagnés de salades variées et du traditionnel riz. Une journée épique et une très belle rencontre !

Voilà, il est maintenant temps de reprendre l’avion pour Manille et de filer vers l’Afrique du Sud pour la suite du voyage !

Enfin euh… le typhon Ramsum ayant décidé de pointer le bout de son nez à ce moment là, nous avons eu quelques soucis d’avion et avons raté notre correspondance pour Johannesburg. Nous avons donc passé 24h non prévus à Hong-Kong où nous avons essayé de profiter à fond de cette opportunité !

Par contre, la destination Afrique du Sud (où nous devions initialement passer 5 jours dans le Krueger) a dû être réduite, pour diverses raisons, à 3 jours et avec notre correspondance ratée nous avons finalement séjourné que 24h à Johannesburg ! Nous en avons tout de même profité pour visiter le musée de l’apartheid, où nous n’avons pas du tout honte de dire que nous avons appris un sacré paquet de choses vu à quel point nous étions ignorants.

L’Afrique du Sud ne fut donc pas à proprement parler une destination visitée (mais ce n’est que partie remise pour un prochain voyage !), par contre nous avons eu davantage de temps pour pour la destination suivante : Madagascar !

Suite dans notre prochain et dernier article…

2 réflexions sur “ L’île de Palawan aux Philippines : notre petite étape asiatique ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>